Bleach Other Destiny


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-82%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
19.90 € 110 €
Voir le deal

 

 Avec une agréable compagnie ... [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaroniero Alueri
Noveno Espada.
Aaroniero Alueri

Nombre de messages : 8
Age : 90
Date d'inscription : 19/02/2009

| Feuille de personnage. |
|| Points d'exps. ||:
Avec une agréable compagnie ... [libre] Left_bar_bleue0/100Avec une agréable compagnie ... [libre] Empty_bar_bleue  (0/100)
Niveau:
Avec une agréable compagnie ... [libre] Left_bar_bleue15/20Avec une agréable compagnie ... [libre] Empty_bar_bleue  (15/20)

Avec une agréable compagnie ... [libre] Empty
MessageSujet: Avec une agréable compagnie ... [libre]   Avec une agréable compagnie ... [libre] EmptyMer 18 Mar - 23:26

Un aquilon s'extirpait des cieux infinis et s'abattait sur le sol terrestre, irritant certains individus qui éprouvaient quelques difficultés à parcourir leurs cheminements. L'hélianthe était gargantuesque, le ciel azuré était quant à lui saupoudré d'une large quantité de cirrus tandis qu'une moule zébrée provenant indubitablement d'une contrée québécoise s'était écrasée sur le sable d'une plage inhabitée. A seulement quelques poignées de millièmes de kilomètres, un boqueteau verdâtre et maculé, rappelant le panorama d'un étron providentiel concassé au plein milieu d'une rue javanaise, abritait un énorme arthropode d'une beauté jusque là inégalée. Celui-ci se dissimulait derrière une amanite vireuse et évidemment, comme s'il n'avait pu s'en empêcher en dépit de son savoir immense, ingurgita une partielle du champignon qui lui octroya son effet quotidien... L'insecte eut vite fait d'clamser, c'clair. La compassion happa le myriapode qui était seulement de passage devant le corps inerte de l'insecte, toujours aussi élégant malgré son état pathétique et sa mort ô combien éloquente... Frappé d'une vraisemblable commisération, le mille-pattes attarda son regard durant une durée pour le moins étendue, traduite par trois secondes, avant de poursuivre son cheminement qui devait probablement l'amener à rejoindre ses semblables, pour continuer de subsister, là où certaines intelligences se font avoir par des amanites... Quelle tristesse...

Le début de cette longue et triste histoire amena le neuvième espada, vêtu de son quotidien vêtement blanchâtre et extravagant, à sonder les vitalités qui subsistaient au coeur de cette concentration d'arbustes et qui étaient fortement pourvues d'une activité qui l'intéressait. De ce fait, la pénombre recouvrait pleinement le firmament, tout en pavanant un panorama hautement neurasthénique, en comparaison avec le précédent. Néanmoins, la tristesse n'égalait nullement et qu'importe le coloris du ciel, le trépas de cette sagacité, survenue quelques heures auparavant. D'ailleurs, durant ce laps de temps, la moule zébrée qui se situait à de nombreux mètres, s'était faite piétinée par une myriade d'énergumènes n'ayant rien de mieux à faire que de faire souffrir ce pauvre bivalve d'eau douçâtre. La vie était tellement alambiquée. D'un côté, l'insecte qui trépassait intelligemment, d'un autre la moule qui subissait l'écrasement de corpulences géantes, ceci sans broncher, évidemment. Aaroniero, à cause de son arrivée tardive n'avait pu assurer la survie de l'une de ces deux formes de vies, surtout que ceci était carrément son objectif. Désormais, il ne pouvait que s'attarder sur la mort de l'insecte dont il avait pris connaissance, peu de temps après s'être embourbé au coeur du boqueteau et délaisser quelques marques de tristesses aussi pures que ses intentions habituelles qui parsemaient l'essence de son âme, à l'instar de celle qu'il servait dans l'absolu le plus total.

La brise ne s'était pas essoufflée, elle haletait assidûment et ceci sans répit. L'atmosphère n'était probablement pas la plus confortable pour s'assurer une soirée nocturne, chose dont le gillian ne prit nullement en compte avant de s'insérer au coeur de la concentration forestière. Sa rencontre, quelques minutes auparavant, avec l'arthropode fut aussi laconique que celle du myriapode... De quoi happer la tristesse d'un hallow, assurément. Il décida néanmoins de prendre la forme de l'un de ses nombreuses ingurgitations et altéra ainsi sa physionomie en celle de Shiba Kaien, corpulence anciennement dévorée par un hollow aux aptitudes puissantes, qu'Aaroniero avait ensuite dévoré par un étrange concours de circonstances. Désormais capable de se mouvoir avec une aisance largement accrue, l'espada sonda une nouvelle fois le pauvre et intelligent insecte, mort grâce à son intellect, en se penchant vers lui. Quelques émotions le submergea ou vinrent du moins l'effleurer... Celles-ci concernaient la réminiscence de l'ancien vice-capitaine qui était fortement doté d'un tempérament idoine à la complaisance la plus absolue. L'entière totalité de ses souvenirs parcouraient désormais la quiddité du gillian, il pouvait ainsi ressentir une certaine tristesse en sondant l'insecte élégant. La mort qui avait frappé le pauvre insecte se télescopa avec ses pensées. Aaroniero prit un certain temps à le sonder... Il était en compagnie d'un pauvre insecte mort...
Revenir en haut Aller en bas
 
Avec une agréable compagnie ... [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Other Destiny :: | Du temps à tuer ? | :: | Posts HRP |-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser