Bleach Other Destiny


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -36%
Bose QuietComfort 20 – Écouteurs ...
Voir le deal
159 €

 

 Le bon affronte la brute [Intrigue 0]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyôraku Shunsui
Capitaine de la 8éme division.
Kyôraku Shunsui

Nombre de messages : 88
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2009

| Feuille de personnage. |
|| Points d'exps. ||:
Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Left_bar_bleue0/100Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Empty_bar_bleue  (0/100)
Niveau:
Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Left_bar_bleue18/20Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Empty_bar_bleue  (18/20)

Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Empty
MessageSujet: Le bon affronte la brute [Intrigue 0]   Le bon affronte la brute [Intrigue 0] EmptyMar 17 Fév - 23:27

Ce début de journée fut plutôt éprouvant pour le séduisant (?) capitaine de la 8e division. En effet, cela faisait maintenant plus d’une dizaine de minutes qu’il s’était caché dans un bâtiment du quartier de sa division, afin de tenter d’échapper à son lieutenant. Car il avait accumulé ces dernières semaines des dizaines et des dizaines de documents relativement importants, et Nanao-chan voulait absolument qu’il s’en occupe une bonne fois pour toutes, voulant éviter que son capitaine se retrouve sous des tonnes de documents (ce qui risquait d’arriver s’il continuait de la sorte). Ainsi donc, il venait de trouver une excellente cachette – un petit placard à balais – où même sa lieutenante ne penserait sûrement pas à chercher. Bien qu’un peu à l’étroit, il préférait mille fois cette situation-là que de devoir faire toutes ces corvées interminables. Mais alors qu’il soupirait enfin, il entendit, faiblement, la voix de Nanao-chan, qui avait l’air de se rapprocher. Ne voulant pas être découvert, il tint sa respiration quelques secondes, le temps que son lieutenant passe son chemin. Une fois fait, il soupira, soulagé d’être à nouveau seul. Mais c’est alors que, sans qu’il ne s’y attende, la porte du placard s’ouvrit violemment, si bien que Shunsui, exécutant par réflexe un mouvement de recul, fit tomber quelques balais, et finit par tomber avec, aux pieds de la charmante shinigami (qui avait l’air moins charmante sur le coup, d’ailleurs).

- N...Nanao-chan… Je… J’étais en train de ranger le placard à balais ! Ca faisait plusieurs semaines qu’on s’en plaignait, et en passant devant, j’ai décidé de m’en occuper…

Mais il vit directement à son regard furieux que son excuse totalement bidon ne marchait pas avec elle – ça ne marchait d’ailleurs jamais. Il se releva donc, en soupirant, et fit mine de se diriger vers son bureau, afin de finalement commencer à s’occuper de la pile de documents trônant en plein milieu du bureau. Mais alors que sa lieutenante, soupirant elle aussi, lui avait emboîté le pas, elle s’arrêta, et l’appela pour qu’il en fasse de même. Elle venait de recevoir un Papillon de la Mort, destiné à son capitaine.

« Ici le capitaine-commandant qui vous parle, une condensation d’énergie spirituelle est apparu en plein centre de la ville de Karakura, plusieurs membres de l’Espada ont été repérés. J’ordonne donc l’envoi immédiat dans le monde réel des capitaines suivants : Hitsugaya Tôshiro, Zaraki Kenpachi, Shunsui Kyôraku , Suisen Sora, ainsi que Kurotsuchi Mayuri.
Je réclame aussi le retour sur Karakura de Shihôion Yoruichi, afin qu’elle prévienne le Shinigami Daiko, Kurosaki Ichigo de se préparer pour d'éventuels combats ! »


Ainsi donc, l’Espada faisait des siennes… Grâce à cela, il échapperait aux documents ! Mais d’un autre côté, ce qui risquait de l’attendre en échange, n’allait sûrement pas être de tout repos… Surtout qu’il n’avait aucune envie de se battre, il préférait de loin rester sans rien faire, et même dormir. Mais c’était une mission officielle, et il était contraint de l’accepter.

- Nanao-chan, il semble que je ne vais pas pouvoir m’occuper de ces documents… Ne pourrais-tu pas, par hasard, le faire pendant mon absence ? Ce serait vraiment magnifique de ta part !

Remettant ses lunettes en place, elle montra un visage exaspéré, et ne répondit même pas, sachant que quoi qu’il arrive, c’est elle qui allait s’en occuper, alors autant le faire tout de suite. Elle s’en alla, et Shunsui, après l’avoir regardée disparaître, fit de même, mais dans la direction opposée. Il rejoignit rapidement les autres capitaines, et ils partirent ensemble pour le Monde Réel.

Une vingtaine de minutes plus tard environ, tous s’étaient séparés, sans réellement avoir de direction précise dans laquelle aller. Shunsui, qui était là plus parce qu’il se le devait qu’autre chose, n’essayait pas de trouver l’objet voulu, d’autres s’en occuperaient certainement. Il se balada donc, faisant tout de même attention à ce qui se passait autour de lui. Son but principal était donc de protéger la ville, et tant qu’il ne se passait rien, il n’avait rien à faire, et c’était tant mieux. Il continua comme ça pendant une dizaine de minutes, et finit par arriver devant un grand lycée. Ainsi, c’était là que les humains étudiaient… Ce devait être l’équivalent de l’Académie… Tout à coup, il sentit un puissant reiatsu au loin. Apparemment, un autre capitaine avait déjà trouvé son adversaire. Vu qu’il n’avait encore rencontré aucun Espada – ce qui ne le dérangeait pas le moins du monde – il décida de se diriger vers l’endroit d’où venait la libération de reiatsu, afin de voir qui combattait. Mais alors qu’il venait de se mettre en route, il s’arrêta net. Il venait de ressentir un autre reiatsu, bien plus proche cette fois, et puissant lui aussi. Il pouvait d’ailleurs sentir une forte haine s’échappant de celui qui était maintenant tout proche, mais qui ne s’était pas encore montré. Shunsui se retourna lentement, et n’eut même pas à demander qu’on se montre, car il vit alors quelqu’un apparaître à quelques mètres de lui. C’était effectivement un des Espadas qui avait finit par se montrer. Il était assez grand, les cheveux bleus, portant un veston blanc laissant une grande partie de son torse visible – c’était d’ailleurs un point qu’ils avaient en commun, sûrement le seul – et laissant paraître un grand trou noir au milieu de son estomac. Il portait également un sabre à la ceinture, ainsi qu’un fragment de masque sur la partie droite de la mâchoire.

- En voilà finalement un… Bonjour, Espada. Je vois à ton sourire que tu as l’air impatient de combattre… ce n’est malheureusement pas mon cas, je n’ai aucune envie de me battre avec toi. Si tu veux être gentil, accepte de te laisser prendre, et je ne te ferai aucun mal.

Shunsui ne croyait pas vraiment à ce qu’il disait – bien que c’était sincère – car cet Espada avait l’air d’être un combattant né, et n’accepterait sûrement pas sa proposition. Mais au moins, il aurait essayé…
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

PNJ

Nombre de messages : 20
Age : 69
Date d'inscription : 15/02/2009

Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Empty
MessageSujet: Re: Le bon affronte la brute [Intrigue 0]   Le bon affronte la brute [Intrigue 0] EmptyJeu 5 Mar - 21:01

Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Grymmi10


Las Noches, le palais de toutes les nuits régnant sur les dunes du Hueco Mundo, bientôt le nom du palais sera mis à l'épreuve, tout ça pour une humaine, une humaine en qui Grimmjow était redevable pour lui avoir rendu sa puissance...
C'est perdu dans ses songes que l'espada déambulait dans le palais, son point de départ avait été ses quartiers, il se déplaçait en direction de l'endroit ou il avait pulvérisé Luppi pour regagner sa place de 6éme arrancar du Hueco Mundo, le « seigneur » Aizen avait convié tous les Espadas ainsi que les privarons à le rejoindre dans la salle du trône. Le Sexta Espada longeait les longs couloirs du palais, passant ainsi devant le repère des privarons qui sortaient, les uns après les autres, se dirigeant eux aussi en direction d’Aizen, les privarons…Les espadas déchus, le Sexta en avait fait brièvement parti bien qu'il avait refusé de rejoindre les arrancars à 3 chiffres...
Las Noches était, pour ainsi dire, immense, et Grimmjow était loin d’être arrivé à destination, la distance qui séparait ses quartiers de la salle du trône n’était pas infime. De ce fait il marchait à une allure convenable, n’étant point pressé de devoir encore écouter Aizen déblatérer pendant des heures à propos de son plan… Croisant sur sa route d'autres espadas qu'il haïssait tous les uns plus que les autres... Lorsqu'il les croisait, le Sexta ne pouvait se retenir de leur faire des remarques acerbes sachant qu'il ne répliquerait pas et l'arrancar se plaisait à croire que c'était parce qu’ils le craignaient, alors qu'en réalité c'est surtout qu’ils ne daignaient même pas lui répondre...

Après quelques minutes de flânerie dans les couloirs de Las Noches, Grimmjow se retrouva devant une immense porte, celle-ci était ouverte, malgré cette immense ouverture, la salle était sombre, et les personnes qui y entraient donnaient l’impression d’être aspiré dans les ténèbres. Mais malgré ce semblant cette pénombre, Grimmjow put distinguer certains de ses compères qui étaient chacuns aux quatre coins de la pièce, les privarons étaient eux aussi présents. Ainsi que Ulquiorra… L'espada 4. Probablement celui qu'il aimait le moins avec Nnoitra. Le sexta ne comprenait pas l'origine de son numéro 4, pour lui, il lui était largement inférieur, ses attaques étaient puissantes certes, mais pour un Vasto Lordes il n'en attendait pas moins, le problème venait de son caractère, il avait toujours refusé d'affronter Grimmjow, même dans un entrainement de peur qu'il «s'entretue» et Grimmjow était persuadé qu'il était numéro 4 pour une seule et unique raison : Il était le préféré d'Aizen... Cependant, c'était plus fort que lui et il ne put s'empêcher de parler :


Gentil toutou…


Ulquiorra ne répondit pas à la provocation du Sexta, arborant toujours un regard mélancolique il n’avait pas l’impression d’avoir été touché par les quelques mots de son compère… Aizen était encore avachit sur son trône, lui arborait toujours son sourire habituel, ce qui énervait particulièrement Grimmjow. Tout les Arrancars étaient arrivés, tous attendait que Aizen prenne la parole ce qui arriva quelques secondes après.

Mes très Arrancars… Las Noches à été trahi, un des arrancar sous les ordres de notre très cher Octava, à dérobé un objet à son supérieur, un objet m’étant destiné, un objet qui pourrait, au delà de mes espérances, nous permettre d’accélérer le processus du Hogyokou, ma très cher Espada serait ainsi complète, et nous pourrions alors sans attendre, nous rendre sur terre pour créer l’Ouken…
De part son manque, inqualifiable d’attention auprès de ses hommes, l’Octava Espada Szayel Aporro Grantz perd son titre, ainsi que ses privilège, le temps que cette affaire soit résolue. Le traître s’est ainsi rendu sur terre dans le but de cacher l’objet dérobé.

Kyoshiro, Nnoitra, Somarie, Grimmjow, Ulquiorra… Rendez vous sur terre, et ramenez-moi cet objet.


En écoutant le début du discours, Grimmjow adopta une attitude plutôt satisfaite, l’idée qu’un vol ait été perpétré dans l’enceinte du palais rendait les choses plus intéressantes pour le Sexta, il avait dans l’idée qu’un envoi d’Arrancars allait être effectué, ce qui arriva incessamment sous peu, après avoir fini de parler de l’Octava, Aizen énumérai des noms, celui de Grimmjow en faisait parti, mais celui d’Ulquiorra l’était aussi… Apparemment Aizen avait choisis d’envoyer son toutou sur le champ de bataille pour s’assurer que tout se passerai bien. Les lèvres du Sexta s’entrouvrirent pour laisser sortirent un son d’agacement que Grimmjow utilisait bien souvent.

Tsss…

Arborant de nouveau un air insatisfait, Grimmjow plaça ses deux mains dans ses poches. Suivant à présent le « toutou » qui s’était dépêché de faire un Garganta pour se rendre sur terre. Grimmjow fut le dernier à partir, l’idée de devoir obéir au doigt et à l’œil d’Ulquiorra le rendait fou… Traversant le Garganta, le petit groupe semblait marcher dans les ténèbres, cela dura plusieurs minutes, quand ils furent arrivés à destination, le Garganta s’ouvra d’ l’autre côté dans un bruit si perçant… Bizarrement, une fois arrivé le groupe se dispersa, chacun alla ou bon lui semblait. Grimmjow n’était pas contre cette façon de faire, de cette manière, il pourrait se rendre à l’endroit ou ce Shinigami se cachait, et ainsi l’éliminer, pour de bon, s’efforçant de sentir le reiatsu de celui-ci, Grimmjow plissait les yeux. Mais après avoir activé son peskis, celui-ci sentit de nombreux reiatsus qu’il n’avait pas encore rencontrés lors de ses deux premiers assauts… Un reiatsu était perceptible à l’ouest de la ville, la ou le lycée de Karakura tenait place. Grimmjow esquissa un sourire, et utilisa le sonido pour se rendre rapidement sur place, en chemin il se demandait si il tomberait directement sur son adversaire ou bien un simple humain possédant un tant soi peu d’énergie spirituelle… Bah, peu importe, si ce n’était qu’un simple humain, Grimmjow pourrait se servir de lui pour trouver ce rouquin masqué. Continuant de se déplacer à l’aide du Sonido, Grimmjow fut rapidement arrivé sur place.

Malheureusement pour le Sexta, ce n’était ni un humain, ni le Shinigami recherché, le reiatsu sentit quelques secondes plus tôt appartenait à un autre Shinigamis, celui-ci était habillé différemment de ceux qu’il avait pu voir jusqu’à présent. Son vis-à-vis portait une cape rose, parsemé de fleurs dessinées, et un chapeau de paille, qui en son centre avait aussi une fleur, à la vue de celui-ci Grimmjow crut qu’il était en face d’un Hippie, affichant une forte pilosité sur son torse, son ennemi ne semblait pas s’intéresser à son apparence. Celui-ci ne tarda pas à ouvrir la bouche, apparemment, il ne voulait pas se battre… Mais ce qui agaça le plus Grimmjow, c’était le ton sur lequel cet homme lui avait adressé la parole, il se croyait supérieur à lui… Le Sexta n’aimait pas qu’on le prenne de haut, comme l’avait fait cet homme, il leva donc son bras devant lui, la paume de sa main ouverte, il rassemblait petit à petit du reiatsu dans celle-ci, jusqu’à ce que l’énergie spirituelle ai formée une sphère de couleur bleu ciel, assez compact, semblable à la taille d’un poing.

Espada Sexta, Grimmjow Jaggerjack. Cero.

A la fin de cette phrase, la sphère de reiatsu se transforma en un rayon compact qui vint se projeter en direction du Shinigami, Grimmjow voulait que son adversaire connaisse son nom, avant de plonger dans l’oubli…

[Désolé pour l'attente, cours et tout ça =x]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

PNJ

Nombre de messages : 20
Age : 69
Date d'inscription : 15/02/2009

Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Empty
MessageSujet: Re: Le bon affronte la brute [Intrigue 0]   Le bon affronte la brute [Intrigue 0] EmptyJeu 5 Mar - 21:03

Ok, donc en ce début de combat, un seul avantage est attribué, l'écart de niveau fait donc pencher le combat en faveur de Kyôraku, pour le moment tongue.

Kyôraku : 1.
Grimmjow : 0.

Bonne chance à vous deux, que le meilleur gagne ! ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Kyôraku Shunsui
Capitaine de la 8éme division.
Kyôraku Shunsui

Nombre de messages : 88
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2009

| Feuille de personnage. |
|| Points d'exps. ||:
Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Left_bar_bleue0/100Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Empty_bar_bleue  (0/100)
Niveau:
Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Left_bar_bleue18/20Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Empty_bar_bleue  (18/20)

Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Empty
MessageSujet: Re: Le bon affronte la brute [Intrigue 0]   Le bon affronte la brute [Intrigue 0] EmptyMer 25 Mar - 20:33

Effectivement, il avait essayé. Et ça n’avait pas marché, comme il s’y attendait. Au lieu d’atténuer l’espada, le ton sur lequel Shunsui s’était adressé à son adversaire n’avait fait qu’augmenter sa colère. De plus, le capitaine n’avait pas pris le temps de se présenter, ce qui pouvait aussi être pris comme un manque de respect. Mais au contraire, il ne s’était pas présenté car il n’avait pas l’intention de combattre, et ne trouvait donc pas nécessaire que l’Espada le connaisse. Ce dernier, exaspéré par l’attitude de sa cible, ne perdit pas une seconde, et tendit le bras vers lui : petit à petit, une boule d’énergie de couleur bleue se forma au creux de sa paume, dirigée en plein sur Shunsui, qui restait stoïque. A ce même moment, l’Espada prit la parole, et se présenta :

- Espada Sexta, Grimmjow Jaggerjack. Cero.

Sans laisser une seconde à son adversaire, l’homme aux cheveux bleus libéra ce reiatsu condensé, qui prit la forme d’un long rayon qui fonça extrêmement rapidement sur le shinigami. Mais il en fallait bien plus qu’une simple attaque pour en venir à bout, contrairement à ce que l’Espada pensait. S’attendant donc à avoir son adversaire à terre, il s’étonna légèrement de voir que Shunsui n’avait pas une seule égratignure : en effet, il avait tout simplement évité l’attaque, rien de plus simple pour un capitaine comme lui. Réapparaissant donc à deux mètres à gauche, il posa sa main sur son ombrelle, et inclina lentement la tête, comme marque de respect envers son adversaire. Maintenant qu’il connaissait le nom de l’Espada, il était contraint de donner le sien, car il n’eut pas été respectueux de sa part de le laisser dans l’ignorance, maintenant que le combat avait réellement débuté.

- Capitaine de la 8e division du Gotei 13, Kyôraku Shunsui. Enchanté.

Les présentations étaient enfin terminées, ils allaient donc pouvoir continuer. Shunsui voyait bien que l’Espada ne supportait pas de l’entendre parler, car il avait l’air de perdre patience. Résigné à combattre, le capitaine, après avoir relevé la tête, retira son long manteau, qui risquait de le gêner dans ce combat qui pourrait ne pas être si simple que ça. D’ailleurs, il n’avait en général pas pour habitude de sous-estimer ses adversaires, quelle que soit leur apparence, car il avait appris au cours de sa longue vie que l’habit ne faisait pas toujours le moine. Conscient de l’inutilité de la chose, il prit quand même parole une dernière fois avant de continuer :

- Je crois donc comprendre que tu n’es pas de mon avis… Dommage, j’aurais préféré tomber sur un adversaire moins motivé que toi, Grimmjow Jaggerjack. Mais de toute façon, ce n’est pas comme si je pouvais choisir, tant pis pour moi !

Une fois totalement débarrassé de ce qui pouvait le gêner, il s’étira longuement, puis retourna son regard dans la direction de son adversaire, toujours aussi impatient d’exterminer cet homme qui osait se moquer de lui. Afin de déterminer si son adversaire était rapide ou non, Shunsui décida de faire une première attaque, droite, brute, et sans détour. Sans perdre une seconde, il commença donc à courir vers l’Espada, plaçant sa main droite sur le manche de l’épée lui correspondant, et inversement. Il projetait de voir la vitesse de réaction de son adversaire, qui n’aurait sans doute aucun mal à éviter cette attaque plutôt basique. Arrivé donc à son niveau, Shunsui frappa Grimmjow de deux coups successifs, évités tous les deux. Mais il ne s’arrêta pas là, et, après avoir sauté à quelques mètres de là, il lança, toujours dans les airs, et d’une voix extrêmement calme, un sort Kidô sur son adversaire, encore une fois afin de tester sa réaction.

- Hadô no san jû san, Sôkatsui.

Une vague d’énergie spirituelle bleue, fort concentrée et de relativement grande taille, déferla alors dans la direction de l’Espada, qui n’était qu’à quelques mètres de là.


[J'espère ne pas gêner en te faisant éviter les deux coups, je sais bien qu'on ne peut pas faire agir son adversaire. Si cela gêne, dis-le, et je changerai. Post pas très long, mais je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus en ce début de combat ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Empty
MessageSujet: Re: Le bon affronte la brute [Intrigue 0]   Le bon affronte la brute [Intrigue 0] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bon affronte la brute [Intrigue 0]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Other Destiny :: | Karakura : La ville à la grande force spirituelle | :: | Karakura Ouest. | :: Lycée.-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser