Bleach Other Destiny


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -39%
Huawei P30 Smartphone
Voir le deal
395 €

 

 Progression au sein de la forêt des Ménos...

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaroniero Alueri
Noveno Espada.
Aaroniero Alueri

Nombre de messages : 8
Age : 90
Date d'inscription : 19/02/2009

| Feuille de personnage. |
|| Points d'exps. ||:
Progression au sein de la forêt des Ménos... Left_bar_bleue0/100Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty_bar_bleue  (0/100)
Niveau:
Progression au sein de la forêt des Ménos... Left_bar_bleue15/20Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty_bar_bleue  (15/20)

Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty
MessageSujet: Progression au sein de la forêt des Ménos...   Progression au sein de la forêt des Ménos... EmptyJeu 26 Fév - 5:36

Cet entourage inhabité, aux dunes d'un blanc monotone couvrait un espace pour le moins vaste et impossible à délimiter. Le gillian sondait le palais duquel il s'était extirpé furtivement avant de se retrouver en ce lieu où seul l'aquilon sempiternel était audible. La masse de hollows se logeant principalement en ce lieu n'osait vraisemblablement s'approcher de la demeure féodale où gouvernait leur élite en terme de puissance. De ce fait, Aaroniero était esseulé, conformément à son tempérament qui reflétait une faible loquacité, bien qu'antinomique lors d'un affrontement avec un quelconque antagoniste. Le gillian abscons se recouvrait de son masque traditionnel qui accordait continuellement un panorama sibyllin, pour quidam osait le scruter, et se muait sans trop faire tressaillir le sablon qui s'offrait à ses nombreux pas. Son itinéraire n'entrait dans la connaissance de ses compagnons, il avait entrepris cette sortie de son gré, les temps au sein de Las Noches étant dans chacun des cas très harassant. Que ce soit pour les ex-capitaines ou les espadas, la continuité qui s'offrait au Hueco Mundo ne donnait qu'une impression éreintante, Aizen lui ayant plus ou moins confirmé qu'aucun besoin de force n'était nécessaire à cet instant. Dès lors, ne se sentant indispensable, Aaroniero décida de s'ôter de sa bâtisse et entreprit seul un cheminement.

Le ciel, fort heureusement, représentait l'ébéne et un piètre scintillement n'était visible, étant recouvert par ce firmament morne de jais. Pour Aaroniero, c'était une véritable chance de disposer d'un si large espace où la pénombre dominait, tandis que la luminescence sommeillait au fin fond des abysses éternelles. Pour des rixes, ce lieu était assurément le mieux rêvé pour l'espada, lui qui méprisait tant la clarté. Son habillement qui par habitude était excessivement visible paraissait agrégé au sablon et le rendait à l'instar du gravillon, aussi monotone que lui. En outre, ses pas silencieux et la vision taciturne qu'il offrait pouvait pratiquement le rendre inaperçu des hollows qu'il rencontrait désormais. Sa marche ayant durée un certain moment, sa somatique s'étant suffisamment éloignée de sa demeure, le gillian ne manquait dès lors de croiser la populace de ces lieux. Il ne faisait rien, ne leur lançait une oeillade et les éluder sans exhiber une quelconque expression hautaine, de toute évidence peu enclin à palabrer avec eux. Eux le remarquaient mais avaient au final la même réaction, dans la mesure où ils ne déblatéraient et continuer leur périple, peut-être conscient de son grade d'espada. Ce désert dégageait une impression si monocorde qu'il exhalait une atmosphère ennuyeuse et rébarbative pour y résider.

Lors de son excursion, quelques petits bruissements se manifestaient de la forme cylindrique positionnée à l'emplacement de sa tête. Ils représentaient possiblement le liquide ésotérique et les deux formes sphériques qui y résidaient, émettant quelques conversations entre elles. Subséquemment, le gillian s'embourba dans un amoncellement d'arbres, après avoir happé quelques chemins qu'il paraissait connaître. Chose normale, dans la mesure où il était tout simplement chez lui, au coeur du Hueco Mundo. A cet instant, le gillian se positionnait dans un boqueteau ou plus précisément au sein d'une forêt au vu de sa dimension. Il perçut plusieurs cris qui ressemblaient de toute évidence à ceux des gillians, hollows du même niveau que lui, en dépit des nombreuses différences qui comblaient l'espada. Néanmoins, il ne semblait porter d'importance à ces émissions de voix excessives qui auraient très bien pu être lancinantes pour quiconque pourvu d'un semblant de susceptibilité ou de matière à s'irriter aisément. Peu après sa venue, un gillian fit face à l'espada, comme s'il se trouvait à l'affût de sa venue et était prêt à se dévoiler au moment opportun; sans manquer de temps, il forma un cero, n'acceptant pas sa différence avec ses semblables. Dès lors, Aaroniero, peu assouvi de cet accueil propulsa des tentacules de sa main qui accaparèrent et ingurgitèrent le gillian en une partielle de seconde, malgré sa forte taille. Ainsi, il continua son avancée...
Revenir en haut Aller en bas
Nelieru Tô O Del Swank
Ex Tercera Espada.
Nelieru Tô O Del Swank

Nombre de messages : 17
Age : 26
Date d'inscription : 17/02/2009

| Feuille de personnage. |
|| Points d'exps. ||:
Progression au sein de la forêt des Ménos... Left_bar_bleue0/100Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty_bar_bleue  (0/100)
Niveau:
Progression au sein de la forêt des Ménos... Left_bar_bleue17/20Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty_bar_bleue  (17/20)

Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty
MessageSujet: Re: Progression au sein de la forêt des Ménos...   Progression au sein de la forêt des Ménos... EmptyLun 2 Mar - 7:06

Nelieru avait quitté ses amis depuis trois bonne semaine déjà et ne fessait qu’errer depuis. Certes elle aurait pu se diriger vers Las Noches directement, mais elle voulait prendre son temps. Pourquoi? Il y avait plusieurs raisons. L'une d'entre elles était évidemment qu'elle avait eu beaucoup de difficultés à se séparer de ses anciens fraccion et qu'elle avait beaucoup de peine. D'ailleurs, ces temps-ci, elle revoyait souvent la scène où elle les avait découverts, le masque broyé par Noitora, dans son sommeil et cela lui pesait sur la conscience. Il y avait aussi le fait qu'elle revenait d'une transformation en petite fille et qu'elle voulait laisser le temps à son corps de se reposer et de récupérer. Dans les premiers jours elle avait été assez fatiguée après quelques entrainements de base solitaire ce qui veut dire que comparée à ce qu'elle était capable d'ordinaire, son corps était pas mal affaibli par sa transformation. Cependant, plus les jours passaient, plus son corps reprenait sa force et sa résistance d'antan grâce à l'entraînement et à l'attention particulière que Nelieru portait à celui-ci. Le résultat était qu'après trois semaines, elle était proche du niveau qu'elle avait avant. Cette errance solitaire avait aussi un autre avantage, il lui permettait de réfléchir. Après trois semaines, elle avait conclu que retourner directement à Las Noches était trop risqué et qu'elle ferait mieux d'enquêter avant sur ce qui s’était passé durant son absence avant d'y retourner.

C'est en marchant en pensant à tout cela qu'elle finit un jour par aboutir dans la forêt des menos. Elle se promena dans celle-ci pendant plusieurs heures sans vraiment rencontrer grand-chose à part quelques hollow. Elle allait rebrousser chemin, car elle ne voyait pas l'utilité de trainer là plus longtemps quand elle sentit une forte énergie spirituelle non loin d'elle. Intriguée, car cette énergie spirituelle était caractéristique aux arrancars, elle se rendit vers sa source et vit alors une forme étrange portant les habits caractéristiques des espadas. Nelieru s'approcha encore plus ce cette forme et pu voir ce quelle était distinctement. C'était un humanoïde qui portait, effectivement, les habits de l'espada, mais qui avait à la place de la tête, une sorte de bocal avec deux boules dedans. Alors, elle vit un menos s'avancer vers ce dernier et entamer un cero, mais Nelieru fût vraiment surprise de voir un tentacule sortir de la main de l'arrancar et absorber le gilligan. Cependant, le caractère de Nelieru étant de ne jamais tuer personne, elle fut un peu piqué au vif de voir le hollow se faire absorber. Certes, le giligan avait attaqué en premier, mais au vu de sa puissance, l'arrancar aurait pu dévier le cero et continuer son chemin. Le comportement bestial de cet arrancar rappelait à Nelieru celui de Noitora et cela ne fit qu'accentuer la frustration de l'ex tercera espada, qui sortit de sa cachette pour interpeler l'inconnu. C'est d'ailleurs en s'approchant de lui qu'elle remarqua que les deux boules étaient en fait des têtes et qu'elles avaient des masques d'arrancar avec le numéro 9 gravé à côté. Est-ce que l'ex tercera espada était en face de l'actuel Noveno espada? C'est avec cette question en tête qu'elle interpela le possible espada:


- Qui es-tu et pour quelles raisons as-tu osé assimiler ce pauvre gilligan?

La frustration de voir cette bête assimiler le menos avait fait oublier à Nelieru son plan initial quand elle l'avait repéré, celui de le suivre pour possiblement en tirer des informations. Tan pis, au pire elle obtiendrait ses informations directement de l'arrancar.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

PNJ

Nombre de messages : 20
Age : 69
Date d'inscription : 15/02/2009

Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty
MessageSujet: Re: Progression au sein de la forêt des Ménos...   Progression au sein de la forêt des Ménos... EmptyMer 4 Mar - 21:56

Hello Razz donc, en ce début de combat, Nell mène la danse avec deux petits avantages, dû à son niveau supérieur à celui de Aaroniero, donc :

Nell : 2/8
Aaroniero : 0/8

Sur ce, bonne chance à vous deux, que le meilleur gagne ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Aaroniero Alueri
Noveno Espada.
Aaroniero Alueri

Nombre de messages : 8
Age : 90
Date d'inscription : 19/02/2009

| Feuille de personnage. |
|| Points d'exps. ||:
Progression au sein de la forêt des Ménos... Left_bar_bleue0/100Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty_bar_bleue  (0/100)
Niveau:
Progression au sein de la forêt des Ménos... Left_bar_bleue15/20Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty_bar_bleue  (15/20)

Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty
MessageSujet: Re: Progression au sein de la forêt des Ménos...   Progression au sein de la forêt des Ménos... EmptySam 14 Mar - 2:26

Cette saveur qui parcourait pleinement l'essence de sa stature sibylline, si délicieuse et délectable, empoignait sa réminiscence et lui rappelait à quel point l'ingurgitation de hollows était si exquise et vigoureuse. En quelques secondes, son entrain s'était vivement accrue et il était bien plus enclin à se mouvoir pour consommer d'autres gillians. Désormais bien moins harassé, de nombreux cris vinrent fomenter son appétit et ne lui donnèrent une impression irritable, bien au contraire, ils alimentaient l'espada qui ambitionnait de demeurer un certain temps au sein de cette forêt. Ses pensées furent si confuses et insouciantes, dans la mesure où cette sensation si rassasiable l'égayait et le poussait à suivre les émissions auditives, qu'il ne remarqua nullement qu'une toute autre forme vivante se disposait à quelques pas de lui. Bien évidemment, son attention était uniquement orientée vers les conformations de gillians, de ce fait, il manqua royalement de déceler ce qui approchait de lui. Son assurance sempiternelle l'englobait en permanence et il se souciait indéfiniment et uniquement de ce qui semblait l'intéresser, les autres détails lui étant anodins dans l'immédiat pour qu'il s'y intéresse davantage. Ainsi, l'étonnement le submergea furtivement avant de s'extirper vers l'oubli infini et il se mit à sonder la personne qui se présentait devant lui, par l'intermédiaire d'une des formes sphériques qui se positionnait au sein du cylindre qui paraissait composer son faciès. Celle-ci ouvrit si subitement les yeux qu'elle pouvait déclencher un effroi, avant de se mettre à scruter la personne qui devint son interlocutrice, à la première minute.

Un vêtement traditionnel d'arrankar, une masse capillaire verdâtre, un faciès féminin et amazonien agrémenté du commun masque censé composer les hollows ayant subis la métamorphose du hôgyoku, lui rappelait vaguement un espada dont il avait doucement entendu parler au temps où il composait la première génération des espadas. Ses pensées ne se souvenaient visiblement pas d'une conversation ayant put être établie avec elle, ni même du nom qu'elle portait; Aaroniero était dans l'ignorance la plus complète et ne semblait s'en dépêtrer. De toute façon, la personne qui s'offrait à sa vision n'avait nulle idée de l'identité du neuvième espada, dans la mesure où sa question reflétait quasi-identiquement les pensées du gillian. Peu soucieux de ces paramètres anodins, la seule chose qui attira l'attention de l'espada fut la puissance que l'amazone pavanait, chose qui attestait vraisemblablement de son grade qui était possiblement limitrophe de celui d'ancienne-espada. Dès lors, l'appétit féroce qu'il détenait et n'était proche d'ôter fut séduit, tandis qu'il décidait peut-être de le faire patienter pour attester de sa quotidienne attitude lors de rixes. D'une allure coagulée, Aaroniero laissa un dernier aquilon se télescoper avec son extravagant affublement avant de saisir la parole et de répondre à celle qui devenait éminemment son interlocutrice. Le visage sphérique, peu pourvu d'une magnificence parlante et positionné à l'extrémité la plus éminente de son récipient, qui avait précédemment ouvert les yeux prit la parole et répondit vaguement à la femme à la chevelure verdoyante.


"Ce n'est pas comme s'il n'existait plus ou venait de trépasser... Il est toujours là, je n'ai fait que le rendre heureux. Regarde donc."

Il omit de se présenter, cela ne lui semblant nécessaire et préféra s'attarder sur le terme "pauvre" utilisé par son interlocutrice, montrant qu'elle détenait une certaine compassion pour le gillian. La seule idée qui vint à l'esprit de Aaroniero en s'apercevant de cette lourde puissance fut de l'ingurgiter, d'une façon similaire à celle du hollow, néanmoins il désirait voir qu'elle serait sa réaction en face du gillian dont elle avait éprouvé un semblant de commisération. Ainsi, après lui avoir demandé d'utiliser sa vision, l'espada usa de son pouvoir et altéra sa physionomie. La lumière étant absente, rien ne semblait pouvoir l'entraver. Hâtivement, il semblait prendre une toute autre forme, bien plus abondante, élevée, et fortement pourvue d'un coloris de jais. Cela fut furtif et consécutivement à quelques secondes, Aaroniero s'était intégralement métamorphosé en un commun gillian, en tous points semblables à celui qu'il venait d'assimiler. L'espada émit quelques cris usuels aux gillians peuplant la forêt, assurant peut-être davantage son authenticité. Et subséquemment, il se mut de quelques centimètres d'une manière machinale qui caractérisait tant la populace courante de gillians et fit mine d'apercevoir l'arrankar, d'une taille incroyablement insignifiante pour lui, avant de former la singulière attaque de cette branche de hollows. Une sphère rouge se forma devant le faciès du gillian qui scrutait la femme, avant de prendre rapidement la direction de cette dernière... Il venait de lancer un cero.
Revenir en haut Aller en bas
Nelieru Tô O Del Swank
Ex Tercera Espada.
Nelieru Tô O Del Swank

Nombre de messages : 17
Age : 26
Date d'inscription : 17/02/2009

| Feuille de personnage. |
|| Points d'exps. ||:
Progression au sein de la forêt des Ménos... Left_bar_bleue0/100Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty_bar_bleue  (0/100)
Niveau:
Progression au sein de la forêt des Ménos... Left_bar_bleue17/20Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty_bar_bleue  (17/20)

Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty
MessageSujet: Re: Progression au sein de la forêt des Ménos...   Progression au sein de la forêt des Ménos... EmptyVen 20 Mar - 17:43

Majestueuse, grande, sinistre et calme, voilà ce qu'était la forêt des Menos. Cependant, sur le dernier point, les habitants de cette forêt, qui portait le même nom que celle-ci, allaient constater un changement, car deux espadas, ou plutôt un espada et une ex-espada, allaient s'affronter dans un combat sanguinaire sans se douter de la véritable puissance que possédait l'autre. Déjà la pression spirituelle augmentait et certains hollow de bas étage, qui avaient eu l'impudence de s'aventurer dans cette forêt, se détournaient de l'endroit où étaient concentrées ces masses d'énergie. Cependant si un hollow avait été assez fou pour risquer sa vie et s'approcher de l'épicentre de la concentration de l'énergie spirituelle, il aurait alors vu deux êtres très différents : une femme aux cheveux verts et un humanoïde avec un cylindre à la place de la tête, cylindre qui contenait deux ''boules'' qui étaient en fait les têtes de l'arrancar.

C'est dans cette situation que Nelieru observait plus précisément l'arrancar qu'elle avait en face d'elle. La première chose qu'elle observa était la tête de l'arrancar, qui s'apparentait plus à un bocal qu'à une tête en soi. En fait, c'était un gros bocal cylindrique rempli d'un genre de liquide qui était inconnu à Nelieru. À l'intérieur flottaient deux boules qui étaient en fait les têtes de l'arrancar. De loin, Nelieru n'était pas sûr et certaine de ce que c'était, mais maintenant qu'elle était à quelque mètre de l'arrancar, elle voyait distinctement les deux visages recouverts par des masques de hollow. L'un l'avait au niveau du haut de la tête et l'autre, son masque recouvrait toute sa tête sauf le haut droit. Finalement, il y avait le chiffre neuf inscrit sur chacune des têtes. C'est ce chiffre, additionné au fait que l'arrancar portait les habits caractéristiques de l'espada et avait, sans efforts avalés un gilligan, qui avait mis dans l'esprit de Nelieru la possibilité que cet arrancar était l'espada numéro neuf. En fait, elle en était quasi certaine quand l'arrancar s'adressa à elle:


- Ce n'est pas comme s'il n'existait plus ou venait de trépasser... Il est toujours là, je n'ai fait que le rendre heureux. Regarde donc.

Alors, il se passa quelque chose qui surprit énormément Nelieru et confirma ses doutes sur la possibilité que cet arrancar était l'espada numéro neuf: il altéra sa physionomie et se transforma en gilligan. Nelieru n'en revenait pas, il venait de se transformer en une copie parfaite du gilligan qu'il venait d'absorber. Même son cri était une réplique exacte de ceux des gilligan. Nelieru n'était plus qu'une fourmi pour lui et c'est en la regardant de haut que le possible espada forma un cero, l'attaque par excellence des gilligan. Normalement, pour l'ex tercera espada, un cero de gilligan n'était pas un problème, mais alors qu'elle allait bloquer celui de l'arancar, ses sens l'avertirent d'un grand danger et son instinct pris le dessus: elle disparut dans un rapide sonido, fessant un bruit comparable au bourdonnement d'une abeille ,mais en plus court et plus puissant, et réapparut quelques mètres plus loin alors que le sol explosait ou elle était un instant au paravent dut à la puissance du cero qui était nettement plus puissant qu'un cero d'un gilligan ordinaire.

- Je ne sais pas ce que tu essayes de faire en te transformant en gilligan, mais sache que je sais que tu n'es pas celui que tu viens d'absorber, car un gilligan ordinaire n'aurait pas pu faire un cero aussi puissant que le tien. En fait, je dirais plus que tu es un espada, et si je me fis au numéro que j'ai vu sur toi tout à leur, tu serais le numéro neuf. Cependant, ne t'inquiète pas, je ne te tuerais pas, car contrairement à toi, je n'aime pas tuer les gens et j'ai besoin d'informations que seul un espada peu me fournir.

Nelieru n'aimait pas les combats, mais il l'avait attaqué et elle avait besoin de ces informations, et elle doutait que cet arrancar les lui donnerait gentiment. Alors, elle disparut dans un sonido encore plus rapide que le précédent pour apparaître une dizaine de mètres en haut de son adversaire, dans les ténèbres des hauteurs de la forêt des menos. Alors elle prit appuis sur une des branches des gigantesques arbres de cette forêt et descendit en piqué sur le gilligan en lequel son adversaire c'était transformé, utilisant son zanpakutô pour harper au passage la tête de son adversaire et faire un long trait vertical le long de son corps en utilisant sa puissance naturelle et sa vitesse de descente en piqué. Alors, Nelieru se réceptionna au sol, fit un rapide mouvement arrière pour s'éloigner de l'arrancar transformé en gilligan et se retourna pour voir il elle l'avait touché.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

PNJ

Nombre de messages : 20
Age : 69
Date d'inscription : 15/02/2009

Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty
MessageSujet: Re: Progression au sein de la forêt des Ménos...   Progression au sein de la forêt des Ménos... EmptyLun 23 Mar - 9:33

Hello, donc, sur ce tour, j'ai décidé d'accorder un petit avantage pour Aaroniero ^^.

Nell : 2/8
Aaroniero : 1/8

Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Aaroniero Alueri
Noveno Espada.
Aaroniero Alueri

Nombre de messages : 8
Age : 90
Date d'inscription : 19/02/2009

| Feuille de personnage. |
|| Points d'exps. ||:
Progression au sein de la forêt des Ménos... Left_bar_bleue0/100Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty_bar_bleue  (0/100)
Niveau:
Progression au sein de la forêt des Ménos... Left_bar_bleue15/20Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty_bar_bleue  (15/20)

Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty
MessageSujet: Re: Progression au sein de la forêt des Ménos...   Progression au sein de la forêt des Ménos... EmptyJeu 26 Mar - 3:31

[M'ci m'sieur le PNJ. =D]

Nonchalant, de manière idoine à la corpulence qu'il avait revêtu, l'espada demeurait continuellement insouciant et assuré de ses capacités, qu'importe la personne qu'il avait en face. Dès lors, sans établir de véritable réflexion et en prenant hâtivement en compte la locution qui s'offrait à lui en atteignant ses capacités auditives, Aaroniero n'hésita nullement avant d'altérer sa corpulence en une forme peu dotée de caractéristiques faites pour les combats. Il ne le savait vraisemblablement pas, mais la personne sur laquelle il avait catapulté un cero détenait une force supérieure à la sienne, dès lors ses frivolités et futilités habituelles ne devaient avoir lieu, dans la mesure où elles pourraient soldaient sa personne vers le trépas le plus inepte. Néanmoins, ces facteurs étaient probablement les derniers que le gillian prenait en compte, ils lui étaient tellement anodins qu'ils ne parvenaient même à s'immiscer au sein de sa conscience pour lui permettre une auto-délibération. En face d'un arrankar plus redoutable, et qu'il connaissait probablement au cours d'un passé légèrement lointain, Aaroniero avait restreint ses capacités offensives, limitées à un piètre cero, et défensives, au vu de sa taille abondante qui entravait également ses possibilités de déplacements. Sans en percevoir la gravité, la position dans laquelle il s'était lui-même établie n'avait rien d'enviable, surtout si elle n'avait le moindre impact sur son intention, portée vers le tempérament compatissant de l'arrankar qu'il affrontait.

Ce qui suivit ne fut au bénéfice ou à l'avantage du gillian, dans la mesure où son attaque fut éludée lestement par une technique commune aux arrankars, intitulée sonido. Seuls les arrankars étaient disposés à user de ce déplacement rapide, en tout points semblables aux shunpos utilisés quotidiennement par les shinigamis. Pour en fréquenter habituellement, Aaroniero connaissait cette technique bien qu'il n'était lui-même enclin à la puiser, son statut n'atteignant le grade d'arrankar. En outre, il avait conscience que l'espada dont il portait l'affection la plus importante détenait une technique conforme à celle qu'il venait de scruter, chose qui accroissait sa familiarité avec le déplacement effectué en face de lui. Subséquemment, son adversaire prit la parole et fit prendre conscience au neuvième espada que sa transformation et ses intentions n'avaient plus lieu d'être et qu'il était mieux de procéder d'une nouvelle manière pour continuer le combat. Au demeurant, l'identité d'Aaroniero fut découverte mais cela n'avait un semblant d'importance à son égard, contrairement à l'arrogance dont elle fit preuve et qui ne le laissa que peu insensible. Pour le gillian, comme si l'optique de son trépas était en mesure de survenir. Cette question ne devait même être permise. Son ressenti se rapprochait d'une stupéfaction que d'une peur ou d'une quelconque entrave à son orgueil, ce n'était que peu important. Ce n'était pas les palabres qui pourraient être enclines à déstabiliser le neuvième espada, il passait bien au-delà de ces superfluités.

Apparemment mithridatisé de la mort en raison du dessein qui avait orienté l'arrankar vers l'espada, ceci n'empêchait assurément pas Aaroniero d'être cible d'une attaque. Toujours au coeur d'une physionomie transmutée, le gillian n'avait pour le moment saisi l'occasion de retrouver une autre apparence, laissant son adversaire utiliser une nouvelle fois sa capacité de vitesse pour, cette fois-ci, pourfendre le gillian atypique. Ce n'était nullement une chose aisée de suivre les déplacements hâtifs de son adversaire, mais au vu des fois où il fut témoin de cette façon de se mouvoir, il réussit davantage à les concevoir. Dès lors, bien qu'en position défavorable au vu de sa corpulence actuelle, Aaroniero put conjecturer la méthode de la charge offensive, chose qui ne lui permit évidemment de conjurer l'attaque mais néanmoins de parvenir à exécuter le tangage qui le prémunit d'un décès laconique. Indubitablement, le gillian qu'Aaroniero avait utilisé devenait suffisamment délabré pour être puisé davantage... L'ampleur de cette conséquence était vraisemblablement risible, Aaroniero en avait déjà absorbé quelques uns auparavant et ce n'était pas une puissance si fluette qui lui serait utilitaire, dans les moments à venir. C'est à cet instant que, malgré leurs classes analogues, Aaroniero était en droit de se rendre compte de l'écart significatif qui était établi entre eux et lui.


"Eh bien voilà, tu viens de tuer le pauvre gillian..." dit-il, peu crédible avec plein de désinvolture, d‘une voix dont la provenance semblait absconse.

Le gillian accaparé par l'espada s'était tout doucement concassé en de multiples particules de jais qui disparaissaient en rejoignant l'éther atmosphérique, avant de laisser place au neuvième espada au vêtement légèrement lacéré au niveau du bras gauche. L'attaque de l'opposante n'avait manqué de le toucher et aurait pu lui être funeste s'il n'avait pas réagi... Sa manche avait laissé place à un liquide vert qui découlait avant d'être obstruée par quelques tentacules violettes qui n'avaient l'air de perturber la position d‘Aaroniero. Néanmoins, il avait désormais davantage conscience de l'adversaire qu'il avait en face de lui et estimait sa force, sachant qu'il avait également connaissance de son ancien statut d'espada. Dès lors, les solutions pour triompher n'étaient pas multiples en face de son actuel adversaire, dans la mesure où son appétit grognait davantage et qu'il n'était plus question de manipulation. Calmement, l'espada prononça ainsi la phrase libératrice de la délivrance de son pouvoir, d’un ton laconique et altéra ainsi une nouvelle fois sa corpulence qui laissa place à un gargantuesque et solide condensé de matière bleu qui prit une taille aussi abondante que celle d'un commun gillian, en balayant les quelques branches et arbres qui gênaient sa transformation. Deux grosses paires de dentures étaient visibles, tandis que des bulles sirupeuses se dévoilent lentement par-ci et là. Aaroniero venait de libérer sa véritable puissance et de déclencher une armée, en se tenant au point le imminent de cette sibylline matière, avant de se dissimuler au coeur même de cet amoncellement pour ne plus laisser trace de visibilité corporelle.


"Contre un commun gillian, c'est probablement plus aisé que contre une armée, j'imagine. C'en est de même pour le nombre de cero... Un est bien plus facile à éluder qu'une flopée..." Dit-il, d’une façon insondable et d’une voix provenant de cette gargantuesque forme immaculée. Ne tenant davantage à expliquer les caractéristiques de sa transformation, l'espada n'hésita toutefois à les dévoiler. Cela se traduit par d'innombrables cero qui vinrent s'abattre sur son adversaire, en provenance de multiples parties bien dispersées de la substance bleutée, dans le dessein de ne pouvoir la laisser s'esquiver et pour déclencher une énorme explosion qui pourrait ravager une bonne partie de la forêt... L’attaque fut vive et était le fruit de la quantité de gillians qu’il avait ingurgité jusque là. En outre, quelques rires assurés se faisaient ouïr de l’énorme conformation et pavanaient le plaisir de l’espada à user d’une attaque si dévastatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty
MessageSujet: Re: Progression au sein de la forêt des Ménos...   Progression au sein de la forêt des Ménos... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Progression au sein de la forêt des Ménos...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Other Destiny :: | Hueco Mundo : Le désert de la nuit éternelle | :: | Désert de la nuit éternelle. | :: Foret des Menos.-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser